La DominiqueLa Dominique

La Dominique

La Dominique offre une image différente, paradisiaque et inégalée dans cette Caraïbe où chaque île rivalise de mer bleue, de sable blanc et de soleil brûlant.C'est une terre verte, sauvage et naturelle, qui a conservé toute son authenticité au fil du temps.

Après avoir entre autres subi la colonisation des Français et des Anglais, la Dominique accède à l’indépendance en 1978, dans le cadre du Commonwealth. Ce pays est aujourd’hui la seule terre où l’homme précolombien subsiste encore. On compte encore 3000 Indiens caraïbes qui vivent sur un territoire d’environ 1500 hectares au nord-est de l’île. Cette «réserve» fondée en 1903 leur appartient.

La Dominique est restée en marge des grands circuits touristiques et d’un développement outrancier, ceci s’expliquant par son côté sauvage et une végétation des plus généreuses. Île de 47 km de long sur 25 de large, la Dominique est un vrai paradis vert pour les amoureux de la nature. Vous pourrez vous y promener sur des sentiers paisibles qui vont chercher le ciel du Morne Trois Pitons ou du Morne Diablotin, point culminant chargé de légendes séculaires. Vous pourrez également vous émerveiller au chant des oiseaux variés, les colibris légers, les perroquets «Sisserou» ou «Jac» ou encore admirer les «Manicous» et iguanes d’un autre âge.

A l’évidence, la Dominique offre avec ses 365 rivières et cascades, ses lacs volcaniques et ses forêts incomparables, des tableaux de maître dont vous aurez du mal à vous séparer. Et si d’aventure vous décidez d’aborder cette île par la mer, vous serez surpris par l’accueil qui vous y attend. A peine arrivé au large des côtes, une multitude de petites embarcations aux couleurs éclatantes vous accosteront afin de vous proposer toutes sortes de services qui faciliteront votre séjour. En Dominique chacun doit se débrouiller pour mieux vivre et le visiteur n’est pas dénué d’intérêt… En terme de société, la Dominique n’est pas sans rappelé la Jamaïque, sa grande sœur, de part sa culture et son mode de vie. Il n’est pas rare qu’au détour d’un bar, on se lais-se surprendre par une musique aux accents de Reggae qui vous transporte-ra dans un univers chaloupé et parfois extrêmement chaud. A n’en pas douter, se rendre aujourd’hui en Dominique reste un privilège qui mérite qu’on s’y attarde.

Carte de la Dominique