Saint-MartinSaint-Martin

Saint-Martin

Baigné par l'océan Atlantique à l'est et la mer des Antilles à l'ouest, Saint-Martin est le plus petit territoire du monde à être partagé entre deux pays. Sur 88 km2, 33 appartiennent aux Pays-bas et 55 à la France. Comme St-Barthélemy, St-Martin est un port franc et fait bénéficier les investisseurs étrangers comme les touristes de bons avantages fiscaux et de produits non taxés.

St-Martin comme de nombreuses autres îles des Antilles doit son nom à Christophe Colomb qui aborda cette petite île le 11 novembre 1493, jour de la Saint-Martin et la baptisa du même nom. Vers 1648, les Français et les Hollandais se partagèrent le territoire. Selon la légende, les colons auraient décidé de régler leur problème territorial en demandant à un Français et à un Hollandais de se placer dos à dos à une extrémité de l'île, et de courir chacun en direction opposée le long de la côte et de tracer une ligne à partir de l'endroit où les deux hommes se rencontreraient en fin de journée. Si la zone française est aujourd'hui plus importante que la partie hollandaise, c'est, toujours selon la légende, qu'en cours de route, le Français aurait étanché sa soif en buvant du vin, tandis que son concurrent aurait avalé du genièvre, alcool plus fort qui aurait freiné sa progression…

Les accros du shopping pourront appaiser leurs envies dans la ville hollandaise de Philipsburg ou dévaliser les boutiques de la séduisante sous-préfecture de la partie française qu'est Marigot. Les fins gourmets ne sont pas oubliés. Ceux-ci pourront se donner rendez-vous à Grand-Case, l'un des plus pittoresques villages de l'île où ses cases créoles aux couleurs vives attendent les amateurs de fine chaire.

Saint-Martin compte pas moins de 36 plages de sable blanc où l'eau turquoise et claire invite à la baignade et au farniente.

Carte de St-Martin