Région de Santa ClaraRégion de Santa Clara

Fondée en 1689 par des familles désirant fuir les attaques de pirates sur la côte, Santa -Clara, plus de 200'000 habitants, est aujourd'hui surtout connue pour être intimement liée à l'histoire de la Révolution Cubaine.

C'est le Che, sur l'orde de Fidel Castro, qui se chargera le prendre Santa Clara et ainsi mettre le coup de grâce au gouvernement de Batista. Nous sommes en fin d'année 1958. Après s'est arrêté à l'Université avec sa colonne de Barbudos, le Che décide de monter sur le colline du Capiro afin de planifier son attaque. Ce sera le déraillement du train qui acheminait près de 25'000 soldats de l'armée régulière. Ils finiront par se rendre et, 8 jours après, Fidel entrait en vainqueur à La Havane. Visiter Santa Clara, c'est parcourir cette page d'histoire qui changera définitivement le destin de l'île.

Remedios

Petit village authentique, au nord de Villa Clara, qui a survécu pendant le 18ème siècle grâce aux échanges avec les  corsaires et pirates, notamment français. Il en reste aujourd'hui des noms comme Hôtel Mascotte, ou Café du  Louvre. Connue aujourd'hui pour son 24 décembre et la célébration des fêtes de Las Parrandas  (patrimoine national) présentées lors d'une visite de ses ateliers secrets,  c'est une bourgade pleine de légendes, préservée du tourisme et où prédomine l'identité «Remediana». Le Musée de l'industrie sucrière, qui présente une centrale aujourd'hui arrêtée, témoigne de la principale activité commerciale de Cuba depuis plusieurs siècle. On s'y rend à bord d'un train à vapeur.

Etape idéale pour les amoureux d'authenticité, et pour loger dans une bourgade calme après la visite de la bruyante Santa Clara distante de 50km seulement.