SantiagoSantiago

Santiago de Cuba

Deuxième ville du pays, Santiago est la plus «caraïbe» des villes cubaines. Fruit de plusieurs siècles de métissage entre les Aborigènes, les Espagnols, les Africains, les Français et les Asiatiques, elle a conservé son caractère colonial avec ses rues étroites en escaliers, ses balustrades et ses patios. Cette multiplicité ethnique a forgé une culture d’une grande richesse et une bonne partie de la musique cubaine vient de Santiago.
Vous pouvez vous promener à Santiago dans le Parc Cespedes où les gens de tous âges viennent s’asseoir sur les bancs de pierre du jardin public ou alors visiter le musée Diego Velasquez, la rue Heredia, la Plaza Dolores, la Cathédrale de Nuestra Senora de la Asunsion qui s’élève sur le site de la première cathédrale de la ville, construite en 1520. Victime de plu-sieurs séismes, c’est le cinquième édifice à être rebâti à cet emplacement. La caserne de la Moncada est un haut lieu révolutionnaire du pays et on y trouve un petit musée récapitulant les principaux événements depuis la conquête espagnole. La Basilique del Cobre, près de Santiago, est un grand lieu de pèlerinage pour tous les Cubains. On y vient de loin pour invoquer la patronne de Cuba et, sur la route d’accès, des vendeurs vous proposeront des cierges, des bouquets de fleurs, des poupées de la Vierge et des pierres de cuivre…

Au sud de la ville, à environ 7 km, sur la route de San Pedro de la Roca, se dresse le Castillo del Morro qui domine l’entrée de la baie. Ses murs abritent le musée de la piraterie qui retrace l’histoire de l’époque coloniale à nos jours. A peine sorti de la ville de Santiago, vous pourrez visiter el Parque Baconao, le plus grand parc naturel de Cuba qui couvre 80'000 ha de la Sierra Maestra à la mer. Classé «Réserve de la Biosphère» par l’UNESCO, il possède environ 130 espèces de plantes endémiques dont certaines très rares et en voie d’extinction.
A 28 km de Santiago, La Cordillera de la Gran Piedra est une chaîne montagneuse de la Sierra Maestra, une barrière de 30 km qui sépare la côte de la vallée centrale. Son point culminant est un rocher de 1214 m et un escalier permet d’y accéder. Par temps clair, la vue est excellente et on peut même apercevoir Haiti et la Jamaïque. Sur la route de la Gran Piedra, vous passerez devant la Finca Isabelica, une ancienne plantation de café créée au début du 19ème siècle par des Français venus d’Haiti. Les ruines de cette ancienne propriété ont beaucoup de charme. Et si vous désirez profiter pleinement de la magie de Santiago, de sa nature, de sa culture et de ses traditions, n’hésitez pas à rentrer en contact avec ses habitants. Ils vous le rendront bien…